La cuisine, comment passer d'une pièce fonctionnelle à une pièce de vie ?

Série "Les minis coachings" par Flore Huguet

coaching déco bordeaux

Les minis coachings sont une série d'articles qui vous plongent dans une problématique client réelle, à laquelle je réponds avec des visuels d'inspiration, un moodboard et un croquis illustré. C'est parti ?


Aujourd'hui je réponds à cette question :


Comment transformer ma cuisine neuve et “lisse,”en un espace chaleureux et convivial ?


Le brief

Comment transformer ma cuisine neuve et “lisse,”en un espace chaleureux et convivial ?
L'existant

A. & F viennent de rénover une maison de famille dans laquelle ils ont installé une nouvelle cuisine ouverte sur la pièce de vie. Ils l'ont choisi blanche et bois, avec un plan de travail en chêne stratifié, un sol en béton ciré beige clair, une future crédence en Zellige vert d'eau est prévue.

L'espace est bien pensé ainsi que le choix des matériaux, mais la pièce manque de convivialité.

Le couple souhaitait des conseils pour que cette zone très fonctionnelle deviennent un vrai espace de vie en lien avec leur jardin.


Réponse à la fin de cet article !



Partis-pris n°1 : on remodèle l'espace


  • Comme vous pouvez le voir sur la photo de l'existant, la cuisine est toute en longueur, avec les meubles positionnés de chaque côté. Pour casser cet effet couloir, on applique une couleur foncée sur le mur du fond, donnant une sensation qu'il se rapproche. Ainsi, les proportions sont rééquilibrées.

Pour aller plus loin : ici, l’espace s’y prête bien, un effet boite peut être créé en peignant le plafond de la même couleur que le mur du fond. La cuisine se détachera visuellement du reste de la pièce de vie pour un rendu wahou

Crédits. Photo de gauche - (C) By Wirth -Photo de droite - (C) Novoceram


  • On pose aussi un tapis avec des rayures horizontales pour contrebalancer la profondeur. Un tapis d'extérieur peut être intéressant pour une utilisation en cuisine.

Crédits. Photo de gauche - (C) AMPM -Photo du centre - (C) LeroyMerlin - Photo de droite (C)Westwing



  • Enfin, les angles créés par les meubles sont cassés, en apposant au sol une plante ou un élément de décoration



Crédits. Photo (C) Kiowens - Pinterest


Partis-pris n°2 : on réoriente le regard


Cachez-moi cette hotte !
  • La hotte est un élément d'électroménager qui est souvent très visible en cuisine, alors que franchement - entre nous - c'est pas très beau, même les modèles qui se veulent esthétiques... Je privilégie les hottes encastrées (voire pas de hotte si il y a une bonne aération / ventilation), et pour les modèles qui se voit bien, comme ici, un coffrage peut être créé pour la rendre ainsi invisible. Ce coffrage, peint de la même couleur que le mur, se fond alors dans le décor et le regard vagabonde ailleurs...


La déco en perspective !
  • Des étagères peu profondes en chêne naturel sont installées vers le fond de la cuisine pour y apposer des jeux de cadres colorés, de la déco naturelle. Avec le mur foncé, la déco va se détacher visuellement et créer un point focal d’attention vers cette zone et non plus vers l'électroménager et les meubles de cuisine.

Crédits. Photo de gauche - (C) Camille Hermand -Photo du centre - (C) Clem Around The Corner - Photo de droite (C)Marie Claire


Allez, un peu de dynamisme !
  • On joue avec des zones « sages » et des zones plus chargées, afin que l’œil ne s’ennuie pas.

On va donc miser sur une accumulation de plantes côté baie pour habiller cet espace vide et laisser la partie plan de travail en face sans trop d'éléments (toujours dans un objectif de ne pas attirer le regard vers le fonctionnel)

Sur le mur du fond, les cadres sont posés de façon aléatoire, un joli panier posé nonchalamment, une plante sèche ...


Le dynamisme va aussi passer par des jeux de lumières :

- Des touches de laiton dans le miroir et les poignées

- Un miroir qui va faire rebondir la lumière dans tout l'espace

- Une suspension ajourée qui va créé de belles lignes sur le plafond

- La lumière naturelle filtrée au travers des feuillages


Exemples de cuisine dynamiques

Crédits. Photo de gauche - (C) Marn Déco - Photo de droite (C) Plum Living




Partis-pris 3 : On ramène du naturel


matériaux naturelle
  • Apporter des éléments et textures naturelles va réchauffer l'ensemble de la pièce et va créer le lien avec l'extérieur. Pour une sensation dedans-dehors de plus en plus recherchée.


  • On apporte des matériaux naturels dans la décoration : un banc en chêne chiné patiné, un panier en osier, une suspension en rotin.


  • Un miroir peut être judicieusement placé face à une baie vitrée pour refléter ainsi la verdure du jardin dans la cuisine


  • Les objets déco vont aussi être sélectionnés grâce à leurs formes organiques qui vont casser la rigueur des lignes droites

Crédits. Photo (C) Maisons & Travaux


Le résultat


Voici le moodboard proposé et un croquis illustratif !

moodboard déco

Crédits. Photo (C) Flore HUGUET Intérieurs

mood board

Crédits. Photo (C) Flore HUGUET Intérieurs


Avant / Après en croquis sur photo

Crédits. Photo (C) Flore HUGUET Intérieurs


Flore Huguet, décoratrice bordeaux




26 vues0 commentaire